Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 21:31

Unknown

 

 

Quelques nouvelles de la Cacalose.

 

Les cocottes :

Toujours douces et familières, mais pas très performantes, sans qu’il y ait de symptôme particulier.

On tourne autour de 83 % de ponte alors que j’ai eu jusqu’à 92 % à la même époque précédemment mais cela reste agronomiquement convenable.

 

suivi-13-12

 

Les cultures :

Pour le sorgho, comme le tournesol, on a eu effectivement que la moitié de la récolte, soit 2,5 T.

Ce qui fait 12,5 T au total pour la saison et une auto-production  de plus de 60% en conformité avec la charte Bio-Cohérence.

 

Prévisions 2014 :

L’histoire du centre d’emballage agréé normes européennes est résolue.

J’ai du transformer le local de récolte et conditionnement en véritable laboratoire tout blanc tout lisse avec HACCP etc.. dans lequel on se lave les mains à l’eau minérale.

Ceci autorise à vendre au commerce et devrait me permettre d’atteindre une rentabilité minima en valorisant localement la production dépassant les besoins Amap.

 

Questions-réponses :

Merci encore de vos questions, elles nous permettent de rester en lien. Mais pensez aussi aux visites de cultures, c’est le top pour se comprendre.

Une qui revient et à laquelle je réponds volontiers : « Pourquoi tes œufs sont si bons ? »

J’applique avec conviction les principes de l’agrobiologie : Des êtres vivants bien traités, bien logés et bien nourris donnent de bons résultats.

Cela commence par la vie bactérienne du sol (première forme de vie sur terre), nourri au compost, travaillé et entretenu en douceur, avec rotations culturales et périodes de repos.

Puis les cultures : variétés stables, reproductibles, adaptées au terroir et résistantes (pas d’hybrides ou de chimères végétales).

Et les méthodes : Binages (plutôt qu’arrosage) qui aèrent le sol et favorisent l’enracinement.

Avec comme premier résultat des plantes saines et récoltes de première qualité pour nourrir sainement les animaux.

Le parcours aussi est entretenu et cultivé pour garder une prairie diverse et de qualité.

Les restes de légumes des collègues bio viennent aussi compléter en vitamines fraîches, et j’ajoute encore du blé germé.

Des poulettes démarrées chez Denis (et pas dans une usine bio), ramenées ici en douceur, des visites régulières et des bons soins.

Un bâtiment sain et spacieux, une bonne litière de paille remplacée régulièrement qui va former le compost (ci-dessus) et on a fait une bonne boucle.

Me reste juste à organiser au mieux les livraisons pour assurer fraîcheur et qualité.

Tout cela peut vous paraître une évidence, mais gardez bien à l’esprit que c’est l’exception et qu’on s’est pas rencontrés par hasard.

 

Le et les prix ?

Contrairement aux lois du marché, mon prix Amap c’est le coût de revient, et je renouvelle mon invitation pour échanger en détail à ce sujet.

Et par ailleurs, c’est vrai qu’on voit de tout :

De 1,59 les 6 chez Aldi ou Lidl pour des œufs qui ont déjà 20 jours, importés de Hollande (0NL sur l’œuf, sans doute invendus là bas), à 3 € chez U Express pour du non extra, et jusqu’à 4€ chez Jardins de Provence.

Je ne peux que vous inciter à la vigilance et soutenir les Amaps.

 

Passez de bonnes Fêtes et à tout bientôt

Jean Pierre

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre Montigné - dans Vie de l'amap
commenter cet article

commentaires

Actus de la semaine

Clin d'Oeil

 

     "Qui pêche en juin, pêche fretin" 

  ( Il y a des pêcheurs parmi nos amapiens??!)  

*  *  * 

Lettre d'information du 21 juin 2014                            

Recherche

Archives

On y va...!