Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 09:10

                                         papill11 

 

 

 Cette expression, largement reprise depuis son initiation en 1972 par le météorologue Edward Lorenz, résume une image concernant le phénomène fondamental de "sensibilité aux conditions initiales en théorie du chaos". Elle est parfois exprimée à l'aide d'une question : « Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde ? ». De toutes petites bêtes peuvent-elles créer des catastrophes énormes comme tornade, ouragan, tsunami et enfin tremblement de terre?

   Suite à une récente étude menée par un groupe de chercheurs japonais et diffusée en mai de cette année, nous avons choisi de "renverser la vapeur", et de nous intéresser à ce qu'une catastrophe nucléraire majeure peut faire subir à notre environnement et plus particulièrement à un des plus petits, fragiles et utiles des insectes: le papillon... 

En quelques 15 mois d'exposition aux radiations, les résultats sont visibles à l'oeil nu!

Pour en savoir plus, le réseau "Sortir du Nucléaire" publie conjointement dans sa newsletter mensuelle, l'étude et l'interview du Pr Fernex, spécialiste en impact sanitaire des radiations.

Cliquez ici:

                  arton25249-4e6db link

                  arton25248-021d5 link

 

Et si ces quelques lignes, rédigées de l'autre côté du globe, provoquaient bel et bien un "ouragan des consciences"... afin que les petites et grandes merveilles de notre Terre ne deviennent pas des souvenirs dans les livres d'Histoire?



 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by vertsolidaire - dans Oeil de Lynx
commenter cet article

commentaires

Actus de la semaine

Clin d'Oeil

 

     "Qui pêche en juin, pêche fretin" 

  ( Il y a des pêcheurs parmi nos amapiens??!)  

*  *  * 

Lettre d'information du 21 juin 2014                            

Recherche

Archives

On y va...!