Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 17:39

La Recette de Sophie: Grande difficulté pour moi  de vous restituer une recette qui se transmet oralement dans ma famille de génération en génération!

Je suis polonaise d'origine et la kapusta ( se prononce "kapousta" ) qui veut dire "chou" en polonais, est un plat traditionnel de mon pays.

Tout comme la soupe au pistou en Provence, il y a autant de façon de cuisiner ce plat qu'il y a de cuisinier(e)s devant leurs fourneaux. Moi, je vous livre ma version familiale, très floue concernant les quantités des ingrédients, mais ce n'est pas un problème: goûtez régulierement et rectifiez à votre goût!

Je vous joins également la recette des "Prajonnkis". C'est une préparation à base de pommes de terre qui accompagne le chou. Je vous livre le nom en phonétique car, aussi bizarre que cela puisse paraître, je n'ai jamais retrouvé cette recette, de près ou de loin, dans aucun livre de cuisine polonaise!

Chez nous, impossible de manger de la Kapusta, si l'assiette n'est pas aussi remplie de Prajonnkies! Et pour couronner le tout, ne pas oublier la viande: une belle côte de porc grillée!!!

Comme vous pourrez le constater, la cuisine polonaise ne se distingue pas par sa légèreté et son raffinement! Mais quand il fait bien froid au coeur de l'hiver, c'est un régal de réconfort!!!


MA KAPUSTA POLONAISE


kapusta/prajonnkis

Ingrédients:
- 1 chou dur
- 1 poignée de haricots blancs coco
- 2 oignons
- 2 à 3 cuillères à soupe de vinaigre environ ("neutre" de préference, comme le vinaigre d'alcool coloré ou le vinaigre blanc)
- Lard gras frais (c'est le lard qui sert à barder les rôtis et les terrines )

* Cuire les haricots blancs dans de l'eau froide additionnée d'un oignon et de thym
* Les égoutter et les écraser grossierement
* Couper le chou en grosses lanières et le faire cuire à l'eau bouillante salée . Egoutter
* Le remettre dans une marmite sur feu doux en rajoutant du vinaigre. (je vous conseille de ne pas trop mettre de vinaigre au départ. Commencer par 2  cuillères à soupe, bien mélanger, faire bouillir et goûter. Si l'arriere goût ne vous paraît pas assez prononcé, après avoir rajouté le lard, rajouter du vinaigre, refaire bouillir une minute et re-goûter)
* Faire fondre du lard gras coupé en petits morceaux dans une poêle. Quand il est fondu et qu'il reste quelques petits morceaux dorés et craquants, baisser la source de chaleur et ajouter un oignon coupé en petits morceaux. Cuire sans griller les oignons
* Mélanger le contenu de la poêle avec le chou
* Saler, poivrer

Ma recette de Prajonnkis

prajonnkis

Impossible de réaliser cette recette si l'on a pas l'ustensile adéquat! Et ça, pour le trouver en France!!! Plutôt que de vous faire un long descriptif, je préfère vous mettre une photo. C'est en fait un gros pilon en bois. Le mien a été ramené dans la valise de ma Grand-mère quand elle est venue en France!
Chose importante: Au moment de préparer ce plat, essayer de trouver une paire de bras musclés pour vous assister!!!!  Le malaxage-pilonnage de la pâte est un réel exercice physique!!!

Ingrédients:
- pommes de terre à purée (environ un Kg)
- farine (environ 1 Kg, il y en aura trop, mais il vaut mieux prévoir grand)
- lard gras frais

* Eplucher les pommes de terre. Les couper en morceaux et les mettre à cuire dans un grand récipient. L'eau doit à peine affleurer
* Quand l'eau bout, baisser la plaque de cuisson et couvrir complètement les pommes de terre avec la farine. Ne pas hésiter à être très très genereux avec la farine, cela doit faire un dôme dans la casserole
* Quand les pommes de terre sont cuites (verifier avec la pointe d'un couteau), vider l'eau restante. Mettre en réserve environ les 2 tiers de la farine cuite
* Et là commence un long, long travail physique!! Ecraser les pommes de terre avec le pilon, tout en lui donnant des mouvements circulaires (c'est un peu comme on pratique quand on écrase l'ail pour le pistou!). 
* Rajouter au fur et à mesure de la farine, pour arriver au final à la consistance d'une pâte épaisse, presque comme une pâte à tarte sans l'élasticité
* Faire fondre du lard gras dans une poêle (idem Kapusta). Y mettre de la pâte coupée en morceaux
* Vos Prajonnkis sont bons à déguster quand ils sont bien dorés sur toutes les faces

Je vous joins une une photo de "l'engin pilon". Peut-être existe-t-il un ustensile équivalent dans le commerce, je ne sais pas!


Partager cet article

Repost 0
Published by Fanette et Sophie - dans Recettes complètes
commenter cet article

commentaires

wphi 27/07/2017 09:57

j'ai une variante de cette recette, mais avec des pommes de terre cuites en robe des champs que ma maman et moi-meme épluchions après les avoir égouttées alors qu'elles étaient encore très chaudes et auxquelles on incorporé une bonne quantité de farine de manière à obtenir une sorte de purée assez consistante; on formait de grosses boules difformes à la cuillère, on les nappées ensuite avec le lard maigre(lardons) et la graisse de cuisson de celui-ci, et on dégustez ce plat avec e la choucroute et son accompagnement.

Actus de la semaine

Clin d'Oeil

 

     "Qui pêche en juin, pêche fretin" 

  ( Il y a des pêcheurs parmi nos amapiens??!)  

*  *  * 

Lettre d'information du 21 juin 2014                            

Recherche

Archives

On y va...!