Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 21:26

LE THYM  (Thymus vulgaris)

 

Depuis les temps les plus reculés, le thym est apprécié pour ses nombreuses vertus médicinales.

Autrefois utilisé contre le hoquet et les morsures de serpent, on lui a découvert au fil des siècles une longue liste de propriétés.

 

Usage interne :

- Stimulant général, physique et psychique, de la circulation capillaire.

- Antiseptique intestinal, pulmonaire, génito-urinaire.

- Diurétique, élimine les toxines.

 

On l'utilise en infusion : 1 cuillère à soupe ou 1 petite branche par tasse.

Faire bouillir 2 à 3 secondes et infuser 10 mn. Sucrer ou non : au miel de préférence.

Absorbé de cette manière, il permet de lutter contre le froid.

 

C'est par la présence de molécules de thymol et de carvacrol qu'il possède ses propriétés et c'est donc par excellence le remède des affections fébriles et des troubles des bronches.

L'infusion est également efficace en gargarisme et en bains de bouche, il est antiseptique.

 

Usage externe : (en bain ou compresse)

-              antiseptique et bactéricide, antivenimeux

-              cicatrisant.

 

En décoction : Utiliser 1 grosse poignée de feuilles pour 1 litre d'eau froide. Laisser bouillir 15mn, infuser 20 minutes, filtrer avec soin. S'utilise en lavage de plaies, en frictions, compresses sur la peau (pour les boutons d’acné) et en lotions.

 

En bain aromatique: laisser bouillir 10 mn 50 gr de feuilles dans 4 litres d'eau, filtrer et ajouter à l’eau du bain

Rester 10 mn dans ce bain.

 

En shampooing: avec de l'huile essentielle de thym. Ajouter 2 gouttes d'huile essentielle de thym à la dose habituelle de son shampooing, ou diluer 3 gouttes d'huile essentielle de thym dans une cuillère à soupe de vinaigre d'alcool et diluer le tout dans un litre d'eau minérale. Utiliser cette préparation comme dernière eau de rinçage.

 

dans des frictions comme tonifiant capillaire, à appliquer en friction douce et en massage sur le cuir chevelu

 

Usage culinaire :

 

Utilisez le thym en branche : vous pourrez ainsi le retirez à la fin de la cuisson.

 

Il parfume alors merveilleusement les oeufs brouillés et les omelettes, ainsi que les pommes de terre, les poêlées de légumes auxquelles il apporte une touche provençale ainsi que les marinades qu'il protège, en plus, des bactéries grâce à son pouvoir antiseptique.
Ses feuilles fraiches écrasées avec des anchois et de l'ail, donnent une délicieuse pâte d'anchois.
Séché, il est l'un des ingrédients essentiels du bouquet garni (romarin, laurier sauce, sauge, origan et sarriette) Il entre alors dans la préparation du pot-au-feu, de ragoûts et tout autre plat mijoté, ainsi que de potages. Il se marie très bien à l'ail, aux olives et aux sauces à base de vin.


Il donne un parfum incomparable aux légumes du sud :

 

-          tomate, aubergine, courgette

-          aux volailles, aux poissons, aux gibiers et à l'agneau.

-          Il est utilisé aussi dans les farces et les charcuteries.

-          Les grillades et le fromage de chèvre font partie de ses meilleures alliances.

 

Le thym aromatise également de l'huile ou du vinaigre.

 

Il est aussi à la base de liqueurs : faire tremper 6 branches de thym dans 2 tasses de cognac pendant 1 semaine (secouer régulièrement la bouteille). Cette liqueur est excellente lorsque l’on attrape un refroidissement : 1 cuillère à soupe.

 

Le thym citron, quant à lui, est le compagnon idéal des desserts, dans une salade de fruits, dans un sirop ou émietté sur une tarte. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by vertsolidaire
commenter cet article

commentaires

Actus de la semaine

Clin d'Oeil

 

     "Qui pêche en juin, pêche fretin" 

  ( Il y a des pêcheurs parmi nos amapiens??!)  

*  *  * 

Lettre d'information du 21 juin 2014                            

Recherche

Archives

On y va...!