Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 14:39

Nous relayons dans ce petit article des nouvelles toutes fraîches de notre producteur de boeuf du Thor.

Mr CROIZET nous explique dans son message, les changements récents intervenus sur son exploitation.

Nous le remercions vivement et lui donnons rendez-vous le 24 Avril sous la serre pour la première livraison de l'année!


Cher Amapiennes, chers Amapiens,

Meilleurs Voeux et Bonne Santé pour 2013

De la Joie et du Bonheur et la Santé pour vous et tous ceux qui vous sont chers

DU CHANGEMENT A LA FERME DES BLANCAS !

Au grand regret de certains mais pour leur plus grand plaisir à elles, les vaches ne « déménagent »

plus.

En effet, après mûre réflexion et songeant avant tout au bien-être de nos animaux, nous avons

décidé de ne plus leur faire faire ce voyage si long et si pénible entre le Cantal et le Vaucluse.

(Les vaches souffrent durant le trajet (près de 10h de camion), risque de casse, de mort,

d’avortement…). Ceci ajouté au coût financier que représente la montée et la descente de l’estive,

nous a conforté dans notre décision : Elles resteront désormais dans leur berceau sur le plateau de

l’Aubrac à GREZETTES (St Urcize) où nous avons une autre ferme.

L’hiver, elles sont à l’étable et dès le printemps, elles gambaderont sur les terres de l’Aubrac.

Pas d’inquiétude ! Les livraisons auront toujours lieu une fois par mois (à la ferme). Cela ne change en rien notre

fonctionnement car les bêtes sont toujours abattues à Marvejols comme c’était déjà le cas

auparavant et Valérie descendra une fois par mois assurer les livraisons.

Nous serons à la Ferme du Thor dès le printemps pour assurer notre production de foin et de

céréales bio.

Des bêtes moins stressées, un éleveur qui retrouve ses racines dans le Cantal, une fermière qui

garde les siennes dans le Vaucluse …

2013 une année qui n’annonce que du bonheur dans les prés !

2 Fermes et toujours le même objectif de vous apporter EN DIRECT le meilleur de nos régions dans

votre assiette !

PROCHAINE LIVRAISON : LE 24 avril

Vous trouverez très prochainement toutes les photos de la ferme de Grézettes (commune de St

Urcize sur le plateau de l’Aubrac) sur notre site internet …

Très bonne année à tous !

Valérie et Frédéric

Repost 0
Published by vertsolidaire - dans Au Panier
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 21:09

Depuis quelques mois, nous y avons pris goût... Nous pouvons même dire que nous les attendons avec impatience...

Voici un nouvel opus à rajouter aux très attendues "Nouvelles de la Cacalose". Merci à notre producteur d'oeufs de continuer à prendre le temps de nous tenir informés de son travail! 

 

Quelques nouvelles de la Cacalose.

 

 

 

Les cocottes :

Elles se portent à merveille et battent maintenant des records de ponte en quantité et en calibre.

Les livraisons manquantes du début sont maintenant rattrapées et nous revenons aux quantités normales cette semaine.

 

Les cultures :

J’avais pu semer les blés au bon moment et, du fait de la saison plutôt clémente que nous avons eu, ils sont très développés, voir trop s’il faut redouter de fortes gelées.

 

Les aromatiques :

La saison ne se prête plus trop aux récoltes en frais et j’amènerai plutôt du sec.

Je vais maintenant tailler pour préparer le printemps.

Ci-joint quelques fiches rassemblant propriétés et utilisations.

 

Divers :

Le fameux centre de conditionnement (obligatoire pour vendre des œufs au commerce) est réalisé et conforme mais je ne peux obtenir l’agrément pour l’instant du fait que mon forage n’est pas règlementaire (bien que les analyses soient bonnes). J’ai donc vendu une partie du troupeau et me limite à la vente directe.

 

Il reste des poules au congélateur.

Faut juste passer les chercher ou prévoir un rendez-vous à une distribution

 

Pour les nouveaux, je joins le texte « histoires d’œuf ».

 

A tout bientôt.

Jean Pierre

                                        suivi-13-01cacalose

 

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre Montigné - dans Au Panier
commenter cet article
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 21:11

Vous l'avez remarqué: une fois par mois, Mr Montigné vient en personne sous la serre proposer sa production d'herbes aromatiques... Un régal de couleur et de senteurs à rajouter dans nos assiettes!

Afin d'apprécier au mieux leurs qualités, quelles soient gustatives ou autres, notre producteur a eu la bonne idée (et la gentillesse!) de nous préparer de petits mémos sur chacune de ces belles plantes! 

Pour apprendre à les connaître et à les utiliser, cliquez sur les liens suivants:

Sauge

Romarin

Thym

Sarriette  

 

Repost 0
Published by vertsolidaire - dans Au Panier
commenter cet article
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 21:10

Pour en savoir plus sur les oeufs que nous ramenons dans nos foyers chaque semaine! Merci à Mr Montigné pour cette piqûre de rappel!

 

Histoires d’Oeufs

 

D’abord merci de vos questions, elles témoignent de l’intérêt que vous portez à votre alimentation, à mon métier, et favorisent une vraie relation AMAP. C’est avec plaisir que j’essaie donc d’apporter l’information et c’est mon rôle dans cette relation. N’hésitez pas à en poser, je compléterai.

 

Des gros et des petits :

Hé oui, la nature est ainsi faite. Les œufs ne sont pas plus réguliers que les êtres vivants.

Ceux que vous trouvez dans le commerce ont été triés par catégorie de poids (calibrés). C’est obligatoire en circuit commercial et cela doit se faire dans un centre de conditionnement agréé normes européennes (cher et compliqué).

La définition petits-moyens-gros est précise et légale :

Petits : < 53 g ; Moyens : 53 à 63 g ; Gros : 63 à 73 g ; Très gros : > 73 g

En ce qui nous concerne, vous avez en début de ponte des petits durant 1 ou 2 semaines (début octobre), puis des moyens sur 10 à 12 semaines et ensuite (février) des gros.

 

Le numéro tamponné :

Obligatoire aussi pour la traçabilité, et quelque soit le circuit de distribution. C’est le numéro d’éleveur qui m’a été attribué : 0 FR 8456

Premier chiffre 0 = bio ; 1 = plein air ; 2 = au sol ; 3 = en cage (batterie)

FR = France, puis numéro d’éleveur.

L’encre utilisée est spéciale alimentaire.

 

La couleur :

Irrégulière aussi, est fonction de la race ou de la souche de poule. La mode est au roux clair en europe (dans le passé c’était blanc) et variable dans le monde.

 

Les dates de fraîcheur :

Elles sont mentionnées sur le document joint à chaque colis : date de ponte, d’extra (+ 9 j ) et de consommation recommandée (+ 28 j )

Dans la pratique, les œufs au frais (15 à  18 degrés) se conservent plusieurs mois.

 

Réfrigérer après achat :

Les œufs ne doivent pas être réfrigérés avant d’être rendus chez le consommateur, sinon la condensation provoquée à température ambiante dissout la cuticule et autorise ensuite la pénétration de bactéries.

Cuticule : revêtement organique de la coquille calcaire, micro-poreux, ne permettant que le passage de l’air.

La réfrigération ( < 8 °C ) n’est pas nécessaire mais la chaleur est à éviter.

 

Ils sont bien propres !

Hé oui, si vous avez des poules, ou les parents, ou voisins, les coquilles sont souvent tachées. Cela n’a rien de grave et il ne faut les laver qu’au moment de les utiliser (voir cuticule ci-dessus).

Pour un professionnel, il est interdit de vendre des œufs sales. C’est comme çà, point. Je me suis donc équipé de pondoirs adaptés, où les œufs roulent vers un tapis convoyeur quand la poule se lève du nid.

S’il y des sales, je les écarte et ne les lave pas. Ils ne sont pas perdus : c’est pour moi ou les amis.

 

Pas de coq !

Hé non. Interdit aussi de vendre des œufs fécondés !

Et pas nécessaire : l’œuf n’est qu’un ovule. Les poules ne sont sûrement pas du même avis.

 

Qui de l’œuf ou de la poule ?

Enfin la réponse ! (n’engage que moi).

Les premiers êtres vivants étaient bactériens et se sont organisés collectivement ensuite en cordons, puis le cordon se refermant, en cercles et les cercles juxtaposés formant des tubes (digestifs plus tard) ou des formes ovoïdes (ex : zooplancton, protozoaires, paramécies)

C’est donc l’œuf. (CQFD ou presque)

 

A tout bientôt,                  Jean Pierre.

 

 

COMMENTAIRES :

  Commentaire n°1 posté par Sylvie le 19/01/2013 à 18h33

bonjour Jean-Pierre,

Tes informations sont toujours aussi intéressantes et la petite pointe d'humour nous accroche un sourire bien nécessaire en cette période morose.

On se sent davantage concernés et impliqués avec ces explications. Continue, c'est un vrai plaisir de lire tes articles.


Repost 0
Published by vertsolidaire - dans Au Panier
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 17:37

Chaque semaine, nous arrivons avec nos paniers vides et lorsque nous repartons... ils sont bien garnis!


C'est un plaisir, tout le monde y trouve son compte et se régale!

 

panier


Alors soyons curieux! Et posons quelques questions judicieuses!

A qui devons-nous ces bonnes victuailles?

Quels produits rejoignent hebdomadairement nos foyers?


Pour tout savoir, c'est par ici: 

 Producteurs

Produits

Repost 0
Published by vertsolidaire - dans Au Panier
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 17:36

Depuis sa création en 2010, notre Amap a progressivement vu son "panier" s'étoffer, se garnir des délicieux produits de notre terroir.

Aujourd'hui grâce à tous les producteurs, que ce soit de manière annuelle ou saisonnière, nous pouvons nous régaler avec:

 

courgette2 DES LEGUMES


poire DES FRUITS D'HIVER ET D'ETE cerises


DU PAIN pain2

chèvre DU FROMAGE DE CHEVRE, DES YAOURTS ET FAISSELLES faisselle


DU VIN raisin


oeufs DES OEUFS


olivier DE L'HUILE D'OLIVE ET DE TOURNESOL tournesol


pomme DES JUS DE FRUITS


DES POULETS, PINTADES ET CHAPONS poulet


agneau DE L'AGNEAU


 DU BOEUF ET DU VEAU boeuf


abeille2 DU MIEL


DU SAFRANsafran


 

Et nous l'espérons, bien d'autres encore dans les années à venir!

Repost 0
Published by vertsolidaire - dans Au Panier
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 15:51

Merci à Jean-Pierre Montigné d'avoir pris la peine de nous communiquer les dernières nouvelles de son exploitation.

Nous avons hâte de retrouver ses si bons oeufs dans nos paniers!

HPIM0084 (2)HPIM0085 (2)

HPIM0086 (2)

 

Quelques nouvelles de la Cacalose.

 

 

En espérant que vous avez passé de bonne vacances.  Nous avons pris quelques jours de repos aussi, après les moissons et les travaux de nettoyage, désinfection, réparations etc…

 

Les résultats de la bande 2011-2012 : déplorables.

Les souches étaient rustiques mais pas adaptées et les difficultés sociales on écroulé le taux de ponte global à 64,3 % brut (norme : 85%) et 58 % vendus une fois enlevés les déclassés ou invendus. (88 et 82% l’année dernière !).

Pour ce qui est de la consommation d’aliment : 143g/jour/tête. (la norme est à 130g en rationnant).

Revenu : nul et j’ai bouffé la trésorerie.

Il reste des bonnes poules congelées pour les amateurs, mais à retirer ici.

 

Les prochaines poulettes :

De souche standard (Lohmann rousse), le troupeau élevé par Denis dans de bonnes conditions se porte bien.

Le transfert ici est prévu le 12/9 au soir. Comme l’année dernière, des mains douces seront les bienvenues pour accueillir les cocottes vers 23 h et partager un bon repas ensuite. Merci de nous prévenir.

Les premières livraisons, même si réduites, devraient être pour la fin septembre.

 

Les cultures :

Récolte de blé insuffisante : 4 tonnes au lieu des 6 attendues. Les gelées de février et le  froid d’avril ont sévi.

Pour le tournesol c’est maigre aussi mais la récolte est propre et sèche (photo 84) et on aura pas les problèmes de conservation de l’an dernier. Le pressage est prévu mi-octobre et on devrait avoir une meilleure qualité d’huile, et qui sera cette fois en bouteilles.

 

Les haricots sont foutus : Le moissonneur s’est fait attendre et la récolte, trop sèche est tombée au sol ou a cassé dans la machine. La culture était pourtant réussie mais au lieu des 150 à 200 kg attendus, j’ai 40 kg cassés et mélangés à des pois chiches et de l‘épeautre qui traînaient dans la machine.

 

Suite aux mauvaises récoltes mondiales, la spéculation sur les céréales reprend. On se groupe à plusieurs pour négocier et essayer d’acheter local mais je crains de voir le coût flamber.

 

Les aromatiques : (photos 85 86)

L’investissement a plombé la trésorerie mais c’est une belle réussite et je prévois une première récolte dès que j’aurai pu fabriquer le séchoir (début octobre).

 

Des nouveautés :

En modestes quantités, nous avons récolté ici du millepertuis et préparé des sachets de tisane et des flacons de mascérat (huile de millepertuis).

 

Un contrat est à l’étude pour les produits autres qu’œufs que je prévois d’amener lors de nos permanences. Je ferai un calendrier prévisionnel.

 

Au plaisir de vous retrouver bientôt.

Jean Pierre et Corinne

 

 

COMMENTAIRES :

 

Commentaire n°1 posté par Sylvie le 08/09/2012 à 11h58

            Bonjour Jean-Pierre,

Merci pour ces nouvelles qui ne sont malheureusement pas très positives. Il faut toutefois rester optimiste. Ton projet d'aromatiques semblent très prometteur.

Nous attendons tes nouvelles propositions de contrats avec impatience !

Garde courage ! Nous restons solidaires.

Sylvie


 

Repost 0
Published by vertsolidaire - dans Au Panier
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 23:40

Lorsque notre maraîcher nous réserve une surprise, voilà ce que ça donne....

23052012425                23052012428

23052012430

"Diantre! Que sont ces étranges flacons???", nous direz-vous. "Après le grand reportage, nous avions cru connaître tout de notre cher maraîcher... Mais? Que nous cache t-il donc encore???!!!"

 

Patience, vous allez tout savoir!

 

Vous n'êtes pas sans avoir remarqué que le printemps est bien installé et qu' Olivier de Saint-André nous prépare sous ses serres les légumes d'été que nous attendons avec impatience. Ah, les courgettes! Les aubergines! Les tomates et les poivrons!!! 


Les petits plants ont poussé et sont désormais en train de produire de quoi remplir nos prochains paniers! Mais voilà! Pour que tout ceci arrive à son terme, il faut protéger les plants et les futurs fruits des insectes nuisibles. Et il y en a!

Mais comment faire lorsqu'il s'agit d'agriculture biologique? Voilà donc le secret que nous a "révélé" Olivier!

 

La Lutte Intégrée

 

Acariens, trips... Deux petites bêtes, parmi tant d'autres, dont les agriculteurs se passeraient volontiers, tant les dégâts qu'ils provoquent dans les cultures sont grands... Comme quoi! Ce n'est pas une question de taille!

Alors puisqu'il fallait trouver une parade, les agriculteurs, pour prémunir leurs plantations de ces parasites, utilisent.... d'autres insectes. Et bien oui! En pur respect de la magnifique chaîne alimentaire, il existe bel et bien un prédateur naturel à chaque être vivant sur notre belle planète et ainsi voici donc les Orius, ennemis jurés des Trips...

 23052012427

Dans ces flacons, les insectes sont là, quasi invisibles à l'oeil nu. Ils sont mélangés à ce qu'on appelle un "support" (petites graines, vermiculite, etc...) qui va leur permettre de survivre et d'être donc opérationnels une fois le moment venu.

 

Olivier saupoudre le contenu des flacons sur les plants et la lutte peut commencer!

23052012447 23052012440

23052012442 23052012450

 

Autre méthode: ces petits sachets qu'Olivier accroche sur les plants. Un petit trou dans l'emballage permet aux insectes d'en sortir et de passer à l'action.

23052012438


Une fois de plus, comme vous pouvez le constater, beaucoup, beaucoup de travail pour éviter de nous empoisonner avec des engrais, pesticides et autres produits dignes d'être classés avec le bon vieil arsenic de nos ancêtres!


Alors! De temps en temps, quand nous allons chercher nos légumes le mercredi et que, d'humeur chafouine, nous grognons devant une pomme de terre pas très jolie, une carotte minuscule, un topinambour tarabiscoté impossible à éplucher, gardons à l'esprit les efforts, l'ingéniosité, le sacrifice financier et le travail qu'il a fallu pour permettre à ces légumes de nous nourrir sainement sans compromettre la santé de nos familles!

 

Repost 0
Published by Fanette et Sophie - dans Au Panier
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 22:22

Dans un précédent article, nous vous avions informé des difficultés rencontrées par Jean-Pierre Montigné, notre producteur d'oeufs, avec son élevage de poules pondeuses.

(pour ceux qui n'auraient pas encore eu l'occasion de lire cet article, cliquez ici:  Nouvelles de "La Cacalose")

Les choses sont loin de s'arranger, comme vous pourrez le constater après la lecture du compte-rendu qu'il nous a envoyé et que nous relayons ci-dessous:


Quelques nouvelles de la Cacalose.

 

 

 

L’élevage : Pas d’amélioration

Résultats minables, on plafonne toujours à 73% de ponte alors qu’on avait 91 % l’année dernière à la même période et compte tenu des rebuts (les sales), il ne reste que 65% de vendables.

Les cocottes se sont calmées un peu mais il ne reste que 80% de l’effectif départ.

Economiquement, on tourne à perte.

On a pris des risques avec des souches rustiques, qu’on a pas vacciné ni épointé et on le paye.

Un point positif : le poids corporel étant supérieur, on aura de belles poules prêtes à cuire début juillet.

 

Les poussins de la prochaine bande viennent d’arriver chez Denis Surgey.

Là, plus de risque pour l’instant, j’ai repris une souche productive (Lohman) et j’espère redresser la situation.

suivi-12-05 jean pierrepoussins jean pierre

 

                                    Tableau de suivi                                                     Poussins

Les cultures 

Blé et Triticale sont bien réussis.

Tournesol, c’est mitigé : j’avais réussi à préparer les terres assez tôt et ai semé une première parcelle dès le 1° avril, puis une le 7 dans des conditions idéales, mais le vent froid des 10 jours suivants et les oiseaux affamés ont fait du dégât.

Le sorgho, qui aime la chaleur, semé le 9/4, a été stoppé par le froid et noyé par l’herbe et je ne peux même pas le biner, faute de voir les rangs.

Les haricots cocos, c’est bien parti. J’ai semé des Michelet (veinés roses) et des blancs. Je surveille les pucerons et les acariens et je ramasse les escargots.


triticale jean pierrearomatiques jean pierre

                         Triticale                                                                   Aromatiques

haricots jean pierretournesols-1 jean pierre

                            Haricots                                                                   Tournesols

 

La situation : Difficile

Vu les résultats, je n’ai pu maintenir l’emploi de Geneviève au delà de janvier et redoute les problèmes de trésorerie à venir. Corinne, ma compagne, m’aide de son mieux.

 

Evolutions :

L’huile de tournesol c’est fait : La presse du groupement de producteurs a été réparée et, moyennant re-conditionnement, transports et manutentions, nous sommes parvenus à en faire 200 L. Elle est moins parfumée que si elle avait été faite peu après récolte mais je n’ai pour l’instant que félicitations.

On fera plus et mieux la prochaine fois, et dans des bouteilles en verre plutôt que les bidons pas commodes.

Les aromatiques, c’est en route : Avec les amis et les proches, nous avons planté la plus grande partie vendredi et samedi (romarin, sauge, sarriette, lavandin). Je n’ai pas eu les plants de thym mais on va encore planter un peu de romarin et lavandin. Là c’est du moyen terme et la première récolte, c’est pour l’été 2013.

Pour les cocos, ce devrait être à partir de juillet si pas de problème de culture ou de moisson.

Nous ajouterons huile et cocos sur les prochains contrats avec un rythme souple de livraison.

 

Visite de la ferme : Nous participons à l’opération « fermes ouvertes bio » les 9 et 10 juin prochain et vous y attendons avec plaisir.

 

Et merci  de vos soutiens et encouragements exprimés lors des distributions.

 

A tout bientôt.

Jean Pierre

 

Comme vous pouvez le constater, la situation est loin d'être réjouissante!

Il est de notre devoir de consomm'acteurs d'aider, dans la mesure de nos moyens, nos producteurs, qui travaillent sans relâche toute l'année pour nous permettre de nous régaler chaque semaine.

N'oublions pas que chacun de nous, en adhérant à notre AMAP, s'est engagé à respecter le règlement intérieur qui stipule:Le consomm’acteur adhérent assure le paiement d’avance pour une partie de la production, sa solidarité dans les aléas de la production."

Nous demandons donc à chacun de vous d'avoir un geste solidaire en passant commande d'huile de tournesol que produit Jean-Pierre (pour cela, vous pouvez vous adresser à Jean-Louis Bassas, le coordinateur: jelobas@gmail.com).

Le prix du litre d'huile est de 7 euros.

Nous pouvons vous assurer qu'elle est délicieuse, subtilement parfumée, avec un petit goût de noisette qui nous réconcilie véritablement avec les qualités gustatives de cette huile, trop souvent releguée au plan d'huile de cuisson  au vu de la qualité médiocre proposée en vente dans les grandes surfaces.

Cette huile est à mettre précieusement dans son placard  de cuisine et à tester en vinaigrette... ou simplement sur un morceau de pain!!!

 

Pour l'été, Jean-Pierre nous proposera également un contrat de haricots en grains. Nous vous en reparlerons, dès que nous aurons plus de détails.


Nous remercions notre producteur et notre coordinateur "oeufs" de nous avoir communiqué toutes ces informations sur les difficultés rencontrées au quotidien.

Il est important pour nous, consomm'acteurs, de rester en phase avec la réalité du terrain. Merci de nous donner la possibilité de comprendre, soutenir et nous engager, encore et encore, pour défendre les valeurs amapiennes!

En renouvellant tout notre soutien à Jean-Pierre!

 


Repost 0
Published by Fanette et Sophie - dans Au Panier
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 17:43
 Mercredi, sous la serre, Malvina Malbec, jeune apicultrice bio à Bonnieux viendra nous faire gouter ses miels, en vue du lancement des contrats courant juin.
En plus de la dégustation, ce sera l'occasion de faire connaissance avec elle, et de découvrir son projet d'entreprise.
Nous prévoyons 2 distributions dans l'année, l'une au printemps (juin) en fonction des dates de récoltes du miel d'acacia, l'autre au mois de novembre.
De plus amples informations suivront, qui complèteront ce mini-article.

En attendant, voici les photos que nous a fait parvenir Thomas. Merci à lui!

0 0-2
0-1 0-3
 
Repost 0
Published by vertsolidaire - dans Au Panier
commenter cet article

Actus de la semaine

Clin d'Oeil

 

     "Qui pêche en juin, pêche fretin" 

  ( Il y a des pêcheurs parmi nos amapiens??!)  

*  *  * 

Lettre d'information du 21 juin 2014                            

Recherche

Archives

On y va...!