Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 08:43

Unknown-copie-1

 

 

Une idée de Géraldine pour "ressusciter" une salade:

"Lorsque  votre salade devient défraîchie, faire dissoudre une cuillère à soupe de sucre en poudre dans l'eau, y mettre les feuilles de salade jusqu'à à avoir une salade comme si elle sortait de la serre d'Olivier - résultat assuré !"

 

Gelée express

Cette recette est super et je vous la recommande :

Faites bouillir 4 minutes 750 ml de n'importe quel jus de fruits (du vrai) avec 1 kg de sucre.

C'est tout et c'est génial.

 

Fruits

Mettez des bouchons de liège dans votre corbeille pour empêcher qu'ils ne s'abiment

 

Fromage frais

 Le fromage restera frais plus longtemps si vous ajoutez un morceau de sucre dans la boite :

il va absorber l'humidité.

 

Gros glaçons

Vous avez besoin de gros glaçons ?

Remplissez chaque moitié des emplacements d'une boite à œufs en plastique

 

Œufs parfumés

Pour donner aux œufs un gout particulier, il suffit de les enfermer quelques jours dans une boite hermétique avec, au choix : basilic, curry, estragon, lard fumé, ail, truffe...

En effet, l'odeur passe à travers la coquille !

 

Omelette : Alléger une omelette

Versez une cuillère à soupe d’eau (ou de lait) par jaune d’œuf dans votre omelette.

Cela va l’alléger et la rendre plus digeste.

Utilisez la même méthode pour les œufs brouillés, ce qui offrira les mêmes avantages !

 

Pâtes : Cuisson des pâtes

Le sel que vous mettez dans vos pâtes retarde son ébullition et cela consomme plus d'électricité et de gaz. Il suffit de ne mettre le sel qu'au moment de l'ébullition juste avant de mettre vos pâtes.

 

Rôti : Dorer un rôti

Avant la cuisson, arrosez votre rôti de jus de citron.

Cela vous permettra d’obtenir un rôti bien doré et parfumé grâce au jus de citron

 

Rosbif durée de cuisson

Un doute sur le temps de cuisson d'un rosbif ?

Avant de l'enfourner, mesurez sa circonférence avec un mètre de couturière.

Son "tour de taille" vous donnera son temps de cuisson :20 cm pour 20 minutes

 

Tarte aux fruits

Pour cuire vos tartes aux fruits sans risque que les fruits détrempent la pâte au cours de la cuisson, il suffit de pré cuire la pâte un quart d’heure environ dans le four préchauffé, thermostat 6.

Vous pouvez aussi verser sur votre pâte de la poudre d’amande (ou de noisette) juste avant de placer vos fruits.

Pour parfaire la cuisson de votre tarte, et rehausser le gout des fruits, faites chauffer dans une casserole un peu de marmelade de fruit que vous étalerez sur votre préparation à l’aide d’un pinceau.

 

Pour obtenir de la glace pure et claire :

Faire bouillir l’eau avant congélation

 

Pour obtenir un maximum de jus de citron :

Le faire tremper dans l’eau chaude pendant une heure, puis commencer à presser

 

Pour éviter l’odeur du chou pendant la cuisson :

Placer un morceau de pain sur le chou pendant la cuisson

 

Pour éviter les larmes en coupant un oignon :

Mâcher du chewing-gum

 

 

 

 

 

******************* 

 

COMMENTAIRES :

 

 

 

  Commentaire posté par Aurélie le 22/02/2014 à 19h06

 Ma grand mère conseillait de tremper la dite salade défraîchie dans l'eau tiède,  et hop, ressuscitée,  la salade...

Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 21:38

trucs et astuces

 

Cette rubrique est là pour nous faire partager vos expériences,  vos trucs et astuces, vos recettes de grand-mère,  etc.. tous ces bons tuyaux que vous avez glané au détour de conversations ou de surf sur le net.

Ecrivez-nous vite pour nous les faire découvrir!!

 

Cliquez ici:  Astuces à la Maison  

 

Cliquez ici:  Astuces au Jardin

 

Cliquez ici:  Astuces culinaires

 

 

Source: "Raffa, le Grand Ménage" (cliquez ici: link)

Repost 0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 09:03

images-1-copie-2

 

Il y a ceux qui attendent avec impatience de voir les étoiles dans les yeux émerveillés des enfants,

Il y a ceux qui ont hâte de se retrouver pour partager les merveilleux souvenirs d’enfance,

Il y a ceux qui se noient dans le tourbillon des ultimes cadeaux et courses à acheter,

Il y a ceux qui attendent ce moment pendant 12 mois et veulent profiter de cette occasion pour retrouver leurs proches qu’ils voient si peu le reste de l’année,

Etc…

 

Et puis il y a ceux qui n’aiment pas cette période de l'année.

Que l'on soit en guerre contre la machine marketing qui fonctionne à plein régime, que l'on soit tristes des absents, d'être seuls ou simplement anti-conformistes, nous l'entendons dire de plus en plus souvent: "Noël, ça me gonfle! Vivement que cela soit passé!".

Nous pourrions exclusivement nous adresser à cette catégorie de personnes et leur dire « Allez, courage! Un peu de patience ! Dès le 26 ce sera fini ! ».

Sauf que, à bien y regarder de plus près, notre discours sonnerait faux. La preuve en est: pourquoi répéter que ce n'est qu'un mauvais moment à passer, alors que mercredi sous la serre, nous le fêtions en avance, tous réunis autour de douceurs, de vins et de convivialité?

Si la Fête de Noël était une telle corvée, une réelle épine dans le pied, pourquoi diable s'y replonger chaque année???

Avouons-le: qu'on les aime ou les abhorre, ces jours de Décembre marquent des évènements-charnières de nos existences, ceux autour desquels se sont cristallisés nos rêves d'enfants, nos souvenirs familiaux.

Nous avons à jamais gravé dans nos mémoires les odeurs de cuisine ou de bougies, les chants appris à l'école, les listes secrètes au Père Noël, les surprises ou les désillusions au pied du sapin.

Nous ne pouvons aller contre le feu qui nous a forgé: il fait en grande partie ce que nous sommes et nous aide parfois  à comprendre d'où nous venons.


En revanche, puisque nous avons le choix, puisque nous avons la chance du libre-arbitre, faisons de ces périodes de fête des instants tels que nous aimerions réellement les vivre.

Osons sortir des conventions et des obligations qui pèsent sur ces moments de magie!


C'est pour cela qu'aujourd'hui, nous préférons vous dire:

Qu'importe que la maison brille de milles feux ou d'une bougie;

Qu'importe que le dîner ait été onéreux ou un simple frichti;

Qu'importe que le sapin croule sous les cadeaux ou n'en abrite qu'un seul.

Si la flamme est vive, que le dîner est pris avec un seul ami et le cadeau offert avec amour: alors la maison sera Château, le dîner sera Festin et le cadeau... Merveille!


Laissons les commerces débiter leurs salades: le rêve ne se vend pas, ne s'achète pas. Il se fabrique tous les jours au plus profond de nos coeurs. 

Il n'appartient alors qu'à nous que ces jours soient beaux avec parfois un simple geste: partir en goguette dans la campagne pour ramasser quelques ramures afin de décorer sa porte (ou celle du voisin), penser aux gens que l'on aime et à leur propre façon d'aimer et fêter Noël, rajouter une assiette à table pour la personne que l'on sait seule chez elle, rêver, souhaiter, imaginer...


Nous souhaitons à tous un merveilleux Noël !

Repost 0
Published by Fanette et Sophie - dans Bio-Consomm'acteur au Quotidien
commenter cet article
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 11:07

tournesol%20%C3%A0%20j4

 

Lors de notre récente fête/méchoui du 15 juin dernier, Jean-Pierre Montigné, notre producteur d’œufs, nous a amené un plat de graines de tournesol germées.

Son arrivée sous la serre ayant été tardive (nous étions en train de déguster les fromages !) peu d’entre nous ont pu déguster ce produit si méconnu.

Raison pour laquelle nous vous faisons découvrir les bienfaits des graines germées!

 

HISTORIQUE

 

La consommation de graines germées avait déjà cours chez des peuples de l'antiquité (orge chez les sumériens, froment au début du christianisme, blé chez les celtes...).

 

Au cours des siècles, la pratique de la consommation des graines germées apparaît ou se voit oubliée selon l'évolution des habitudes alimentaires et des modes de vie. Elle revient au goût du jour pour une alimentation plus saine.

 

La plus connue des graines germées actuellement est le haricot mungo de la cuisine asiatique commercialisé sous l'appellation erronée de "pousses de soja".

 

LES GRAINES GERMEES: POURQUOI C'EST SI BIEN? 


- Économique (remboursé si vous trouvez moins cher)


- Facile à stocker (léger et peu volumineux, il suffit de bocaux en verre)


- Se conserve très longtemps (au moins deux ans sans problème)


- Technique simple à mettre en oeuvre (même sans avoir la main verte)


- On peut fabriquer des aliments frais au fur et à mesure des besoins (alors qu'il n'y a plus rien  dans nos frigos)


- Aliment d'une grande qualité nutritionnelle (apporte les compléments essentiels)


- Rapide à cuisiner (Y a qu'à le mélanger au reste)


- Bon au goût (selon les goûts)


- Facile à digérer (même pour les estomacs barbouillés)


- Variété d'espèces (et donc de goûts et d'apports nutritifs)

 

QUELLES GRAINES PEUT-ON FAIRE GERMER?


Il y a de multiples graines que l'on peut classer dans plusieurs catégories:

* Les céréales: très utilisées: blé, maïs, avoine, orge, millet, seigle, sarrasin, riz, et moins connus: quinoa, épeautre, Kamut...

* Les légumes : lentilles, pois chiches, luzerne (alfala), petit pois, trèfle, haricot rouge (azukis), fenugrec...

* Les oléagineux : sésame, tournesol...

et aussi les graines de céleri branche ou rave, de fenouil, de carotte, de lin, de cresson, choux, navets, radis, moutarde...

 

 

UNE TECHNIQUE SIMPLE A METTRE EN OEUVRE 

(communiquée par Jean-Pierre, merci à lui)

Le blé :

Mis à tremper la veille et cuit 40 mn, il accompagne agréablement toutes les viandes, seul ou mélangé à toutes sortes de légumes. Sa saveur vous fera oublier les diverses préparations  précuites concassées.

 

Germé, il constitue un hors d’œuvre riche en vitamines fraîches, oligo-éléments, minéraux et fibres. Il trouvera également sa place dans vos salades et crudités.

Comment le faire germer ? Couvert de deux doigts d’eau dans un saladier et retourné le lendemain dans une passoire.

Poser simplement la passoire sur le saladier et laisser ensuite trois jours à température ambiante en le rinçant et remuant deux à trois fois par jour.

Les radicelles et le germe pointent : c’est prêt.

Conserver ensuite au frais (frigo en été) en évitant le déssèchement.

 

Le tournesol :

 

En apéritif, grillé à la poële avec un peu de sel..

 

Ou germé : comme pour le blé, sauf que les délicats vont devoir sortir l’amande germée de l’enveloppe dure.

 

 

COMMENT CA SE MANGE?


On peut les manger nature en mâchant longuement. ou les joindre aux salades, en garnir  les sandwichs ou les soupes...

Il n'est pas utile d'en consommer de grandes quantités car les graines germées sont riches de tous les éléments vitaux et de cellulose tendre précieuse pour la flore intestinale.

On peut commencer à manger les graines dès l'apparition du germe, mais pour certaine on préfère le laisser grandir pour obtenir un peu de "salade".  Le dernier jour de germination, alors que des petites feuilles apparaissent, on les expose 10 heures à la lumière pour augmenter leur teneur en chlorophylle.

Si le but est faire de la "salade", on peut faire germer dans le même bocal des lentilles, du fenugrec et de la luzerne par exemple.

Quand on a encore des légumes, on ajoute une cuillère à soupe de graines germées par personne dans les salades de légumes crues. La germination augmente considérablement les quantités de vitamines on en mange donc que le midi pour se préserver de bonnes nuits. 
Le blé et la luzerne germée se marient bien avec les crudités.

Les graines légumineuses germées devront être blanchies quelques secondes dans l'eau bouillante afin de réduire leurs quantité de purines. Elles sont à la fois des protéines et des féculents.

Les germes de tournesol ne doivent pas être plus grands que la graine elle même pour que le goût reste agréable.

Pour profiter au maximum des apports nutritifs, il faut consommer les graines germées crues. Si vous souhaitez les manger en accompagnement d'un plat chaud, il est préférable de les ajouter froides, dans le plat, à la dernière minute.

 

 

C'EST ECONOMIQUE!


On les trouve dans la plupart  des magasins de diététique, et chez les grainetiers. Il faut se soucier de n'acheter que des graines non traitées.

 

Les graines germées développent de grandes qualités nutritionnelles.

La germination transforme l'aspect physique des graines mais aussi leur valeur nutritive. Les vitamines sont synthétisées et augmentent de 6 à 10 fois par rapport à la graine non germée. Les protéines, les graisses et les amidons sont rendus plus assimilables grâce à l'action d'enzymes.

 

Repost 0
Published by Fanette et Sophie - dans Bio-Consomm'acteur au Quotidien
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 09:04

ail-rose-084602j-l650-h474-c    

 

 Condiment incoutournable de la cuisine provençale, l'Ail ( avec un grand "A", s'il vous plaît) s'est invité dans nos paniers cette saison. Il semble assez inconcevable de ne pas le trouver dans un recoin de nos cuisines, pendu en tresse blanches au plafond ou bien sagement endormi à la cave en attendant l'aïoli du dimanche ou l'aïgo boulido salvatrice...!

   Et pourtant, si cette plante herbacée est l'alliée de notre gastronomie régionale (et l'ennemie jurée des amoureux...), force est de reconnaître que nous la connaissons peu.


   Alors faisons ensemble un petit tour d'horizon de ce qui se raconte au sujet de ce joli bulbe parfumé!


Quelques précisions pour les jardiniers:


L'Ail est une plante herbacée, bulbeuse et vivace. Il en existe plusieurs variétés, de couleur spécifique et cultivées en fonction du terroir ( Ail Rose de Lautrec en Midi-Pyrénées, Ail d'Auvergne, Ail Fumé d'Arleux en Nord-Pas de Calais, etc...) . Il mesure 5 à 12 cm de hauteur en temps normal et ses fleurs de couleur blanche ou rose et s'épanouissent en été. La base de la tige forme un bulbe composé de 3 à 20 bulbilles (gousses). Il aime les sols légers, profonds, riches en éléments nutritifs et bien drainés. En France, il est possible de la planter à partir de Mai. Dans les régions plus chaudes, la plantation peut s'effectuer jusqu'en automne si elle est faite dans un sol qui se drainera bien en hiver. Les plantations automnales donnent de meilleures récoltes.On le ramasse en juillet-août.

L'Ail est un des alliés du jardinier. Il peut lutter contre des maladies et des parasites. Par exemple, il peut être planté au pied d'un pêcher ou d'un abricotier pour éviter la maladie bien connue sous le nom de "Cloque du Pêcher". Il peut repousser les fourmis et les pucerons. Cependant, comme toute plante, il peut être sensible à certains parasites comme la "mouche des truffes" ainsi qu'à certains champignons.

Enfin... On parle beaucoup de la France quand on cite l'Ail, mais... Il faut savoir la plus grosse production d'Ail au monde s'effectue... en Chine, avec en 2004 plus d'1 million de tonnes produites!

 

Pour les fans d'Histoire...

 L'ail est originaire d'Asie Centrale. On pense qu'il dérive de l'espèce asiatique Allium longicuspis.

   Il est utilisé depuis 5 000 ans. On a retrouvé des gousses d'ail en argile datant de 3750 ans avant J.-C.

   Largement cultivé en Egypte, Hérodote rapporte que le premier conflit social de l'histoire de l'humanité fut provoqué par la ration d'ail supprimée aux ouvriers égyptiens construisant la pyramide de Cheops! (Aurait-on pu penser qu'une telle saveur puisse soulever les foules?!) Et le papyrus Ebers (le plus ancien traité médical qui nous soit parvenu: rédigé au 16ème siècle avant notre ère!) mentionne déjà l'Ail dans une quarantaine d'indications thérapeutiques.

   Les Grecs et les Romains lui prêtaient un pouvoir fortifiant et le donnaient à manger à leurs soldats en campagne. Les athlètes grecs en consommaient de grandes quantités, pour son pouvoir fortifiant (les propriétés de vasodilatation et de broncho-dilatation de l'ail revêtent effectivement un intérêt évident pour améliorer les performances sportives). Dans "l'Odyssée" d'Homère, Hermès en donne à Ulysse qui l'utilise comme antidote pour ne pas être changé en pourceau par la magicienne Circé. Dans "Ploutos" d'Aristophane, on apprend même que l'ail servait en lieu et place de notre actuel papier-toilette...!!!

    Tout le monde connait l'ail, et surtout les conscrits, qui l'employaient à se faire réformer. Son bulbe contient un suc âcre et volatil qui attire les larmes aux yeux. Appliqué sur la peau, il la rougit et l'escorie même.

   Alphonse, roi de Castille, l'avait en si grande aversion, qu'en 1330 il institua un ordre dont les statuts stipulaient que ceux des chevaliers qui auraient mangé de l'ail ou de l'oignon ne pourraient paraître à la cour ni communiquer avec les autres chevaliers, au moins pendant un mois.

   Les Egyptiens l'adoraient, les Grecs le détestaient, les Romains en mangeaient avec plaisir. D'Hippocrate en passant par Alexandre Dumas (qui le cite dans son "Grand Dictionnaire de Cuisine" paru en 1873), l'Ail fut tenu en haute estime tout au long de notre Histoire!

 

Qu'en faire? Des superstitions à la thérapeutique! 

 

   Repousse-sorcières ou vampires, protection contre les serpents, les mauvais esprits, aide pour le retour des âmes perdues, l'ail est présent dans les croyances et rituels de bon nombre de cultures!

   Cependant, en dehors de ses utilisations plus ou moins farfelues, son usage en médecine est plus qu'important. En effet, il renferme des vitamines, divers antibiotiques naturels, et des agents anti-coagulants et anticholestérolémiants. Selon les études menées sur le sujet, l'Ail serait:

- 100 fois plus efficace que certains anitbiotiques: détruirait la bactérie Campylobacter responsable d'intoxication alimentaire et de diarrhée et présente notamment dans les produits d'origine animale mais serait aussi efficace contre la Listeria et Escherichia Coli.

-  un hypotenseur reconnu.

-  un moyen de lutter contre le cholestérol et les triglycérides, fluidifier le sang et éviter ainsi les risques de thrombose.

- responsable d'une diminution du risque du cancer du côlon et de l'estomac.

- un vermifuge efficace.

- un stimulant le système immunitaire: il inhiberait à 90% la réponse cellulaire (libération d'histamine) en cas d'exposition à un allergène.

 

Alors comment le consommer?

   L'Ail existe sous forme d'huile essentielle mais il est aussi et surtout très efficace sous sa forme première. Notre cuisine méridionale en regorge! Voici quelques trucs et astuces afin de l'utiliser au mieux de ses bienfaits:

- le consommer avant qu'il ne germe

- le conserver dans un endroit sec

- varier les origines et les saveurs (rose, blanc, etc...)

- le cuire en chemise afin d'en préserver tous les bienfaits

Et enfin... Parce qu'il faut bien l'évoquer, même si sur ce sujet, point de recette-miracle:

- pour lutter contre la mauvaise haleine: persil ou grain de café? Apparemment rien de très efficace si ce n'est de le faire cuire...


   Que l'on aime l'Ail ou non, on ne peut nier ses évidentes qualités et pour conclure cette petite présentation, citons donc le duo toulousain les "Fabulous Trobadors" qui en fait une apologie pleine d'humour dans sa chanson intitulée "l'Alh" (l'ail en occitan), extraite de l'album "On The Linha Imaginot". Après plusieurs couplets qui évoquent les nombreuses propriétés médicinales (réelles ou fantasmées) de la plante, le huitième balaie les objections qui concernent l'odeur :

L'ail c'est vrai charge l'haleine
Et je veux pas le décharger,
Mais faut pas confondre hygiène
Question de goût et préjugés...
Les belles Languedociennes,
Ne se sentent pas gênées
De fleurer l'ail aborigène
Même quand elles vont flirter !
J'aime mieux les plébéiennes
Aux effluves liliacées
Que ces aliénées mondaines
Puant le parfum à plein nez.


Voilà qui redorera certainement le blason de ce petit bulbe! La Nature nous offre décidément bien des plantes fabuleuses!
Repost 0
Published by Fanette et Sophie - dans Bio-Consomm'acteur au Quotidien
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 14:12

FdV 1 lili scene topinambour

 

Pardonnez ce titre quelque peu "léger" mais il nous paraissait illustrer avec beaucoup de justesse (et surtout sans équivoque!) les conversations captées sous la serre cette semaine, au sujet de ce légume...

En effet, nos oreilles affûtées ont bien perçues vos soupirs, vos remarques "ironiques", vos rires désolés à la vue de ce grand tas de topinambours!

Ce n'est un secret pour personne (sauf pour celles et ceux qui auraient renoncé à cuisiner ce tubercule) que l'Helianthus Tuberosus, aussi nommé Artichaut de Jérusalem, Poire de Terre, Truffe du Canada ou Soleil Vivace (quelle poésie!), provoque chez bon nombre d'entre nous certains problèmes de digestions! Sentez-vous ce que nous voulons dire?

Mais pourquoi donc?

La faute à sa substance de réserve, l'inuline, polymère du fructose et voisine de l'amidon contenu dans la pomme de terre. C'est une forme glycosique très précieuse pour les personnes atteintes de diabète car celle-ci n'influence en rien la glycémie, contrairement à l'amidon. Oui mais voilà... L'inuline n'étant pas assimilable par l'organisme, elle peut donner à qui l'ingère de sacrées heures d'indigestion.

Comment faire ainsi pour continuer à apprécier ce légume rustique au goût proche de l'artichaut ou du salsifis...?

Nous avons collecté pour vous quelques idées, conseils et tours de main sur le sujet, pour que les "Topi'"continuent à faire du bruit sous la serre... mais seulement grâce à leur saveur!

 

* Consommation:

- ne pas les cuisiner lorsqu'ils sont trop frais. A en croire certains, les "oublier" quelques jours à la cave ou dans le fond de son bac à légume, permettrait de les rendre moins... agressifs...!

 

* Cuisson à l'eau:

- ajouter à l'eau, du bicarbonate de sodium à raison d'1 càc pour 2 litres d'eau.

- les faire cuire 3 fois en jetant l'eau de cuisson entre chaque.

- ajouter à l'eau de cuisson, une branche de céleri.

- faire cuire avec des feuilles de sauge ou des clous de girofle.

 

* Synergies de légumes:

- mélanger les topinambours avec des pommes de terre, poids pour poids.

 

Source: Wikipédia

             jardinsdecontrat.fr

            france5.fr/silence-ca-pousse

            la cocotte.nordblogs.com

 

Repost 0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 08:40

      20 kg d'aliments à la poubelle: 7 kg de produits encore emballés et 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés... Voilà ce que chaque Français jette en moyenne chaque année!


Un gaspillage auquel le ministre de l'Agriculture s'attaque, affiches rigolotes et site Internet truffé d'infos et d'astuces à l'appui.


Objectif affiché par le Parlement européen: réduire de 50% le gaspillage alimentaire d'ici 2025.


Alors pour continuer à être un consom'acteur avisé, rendez-vous sur: www.gaspillagealimentaire.fr

cliquez ici: (link


Pour apprendre à gérer les réserves!


(Petit encart du magasine "Maxi-cuisine" de mars 2013)

 

Ci-dessous, quelques affiches éditées pour l'occasion, et que nous trouvons très "parlantes" tout en étant très drôles!

 

 

gaspillage alimentaire (3)  gaspillage alimentaire (1)

gaspillage alimentaire (4)   gaspillage alimentaire(2)

gaspillage alimentaire(5)     Gaspillage alimentaire(6)

 


Repost 0
Published by Fanette et Sophie - dans Bio-Consomm'acteur au Quotidien
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 00:33

papanoel

 

HO HO HO....!!!!

Qu'on le nomme St Nicolas, Santa Claus ou encore Père Noël, et que l'on ait entre 7 et 77 ans (ou beaucoup moins, ou guère plus!!!), ce bonhomme souriant et barbu n'en finit pas de faire rêver.... et de nous affairer!!!

S'il en est qui attendent avec ferveur le passage sous le sapin ou dans les petits souliers près de la cheminée, d'autres se pressent déjà dans les boutiques, agitent leurs doigts dans les porte-monnaies et se creusent tant et plus les méninges pour trouver ou fabriquer le cadeau qui enchantera l'heureux élu le jour J!

Et malgré (ou à cause) de la profusion de catalogues et de publicités dont nous sommes couverts chaque fin d'année, il faut bien se l'avouer: les idées nous font parfois défaut...

Alors voilà que nous nous sommes dit: pourquoi ne pas tous partager notre fameuse liste au Père Noël et bien entendu, les bonnes adresses qui vont avec?

Si nous connaissons quelques artisans ou gourmandises à mettre au pied du sapin, sûrement que vous en connaissez bien d'autres!

Voici donc, pêle-mêle, les nôtres, en espérant qu'elles se verront bientôt accompagnées de vos propres suggestions!

 

                                                              7730091-papier-ans-avec-sceau-et-plume 

 

* Paniers de Noël de notre productrice Fruits, Isabelle CHAZELLE: bel éventail des saveurs produites au Mas de Gouredon: huile d'olive, safran, confiture, gelée de coings, etc... Vite vite! Il vous reste encore un peu de temps pour les lui commander!  Contact:isabelle.chazelle@aliceadsl.fr


* "Le Petit Dé Rouge" à Carpentras: jeux et jouets issus du commerce équitable link


* "La Ruchofruit" à Flassan: confitures traditionnelles ou insolites, confits de légumes, condiments... link


* Abbaye Notre Dame du Bon Secours à Blauvac: tout un pannel de saveurs et de produits fabriqués sur place par les Soeurs ou par les communautés des alentours. Mention très spéciale pour les variétés de petits gâteaux proposés ainsi que les articles réalisés au tricot! De pures merveilles! link


* "Atelier Récup'D'Ko" à Carpentras: boutique créée en partenariat avec la Ressourcerie du Comtat et le groupe Rhéso (accueil et accompagnement social) afin de donner une seconde vie à des objets et meubles du quotidien: ici on récupère, on bricole, on relooke!  Renseignements: 283, Avenue Notre-Dame de Santé, 0490603684.

 

* Boucherie-charcuterie PINEL à Bedoin: Si vous voulez mettre sur votre table de délicieux boudins blancs (nature, aux figues ou à la truffe), rendez-vous chez ce super fabricant entierement bio de Bedoin! Par la même occasion, goûtez sa savoureuse viande de  porc, et autres produits transformés! Voilà un producteur (de père en fils) comme on les aime! (il vaut mieux commander par internet tout ce dont vous avez envie, car très peu de choses dans sa boutique) :link

Repost 0
Published by Fanette et Sophie - dans Bio-Consomm'acteur au Quotidien
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 22:31

BICARBONATE DE SODIUM


Un petit produit miracle!!!

Très économique et très polyvalent, le bicarbonate occupait une place prépondérante dans les cuisines de nos grand-mères. Délaissé au profit de produits plus élaborés, il revient en force aujourd'hui grâce à l'attrait pour les produits d'entretien faits maison, écologiques et sans danger pour la santé.


Que peut-on en faire?

* Désodoriser: quelques cuillerées dans un ramequin déposé dans le frigo ou encore saupoudré au fond de la poubelle, il absorbe les mauvaises odeurs illico presto et ce, sans danger pour la nourriture stocké à proximité ou pour les animaux de la maison...

 

* Décrasser: mélanger le bicarbonate avec de l'eau jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et appliquer à l'aide d'une éponge sur la zone à nettoyer. Rincer et sécher à l'aide d'une lavette microfibre pour faire briller. Cette pâte est particulièrement efficace sur les gazinières, les portes de four où les graisses cuites et recuites auraient tendance à s'accumuler, et où il n'existe pas d'autres alternatives dans le commerce que les décapants toxiques ou encore les crèmes à récurer classiques qui rayent émail et inox.... 

 

* Raviver les couleurs: saupoudrer votre tapis avec le bicarbonate et laisser agir de 5 minutes à 24h, puis passer l'aspirateur! Le résultat est incroyable: le bicarbonate a agi comme une véritable "éponge", absorbant la saleté, les dépôts graisseux, etc...

 

* Lutter contre le tartre: une fois par mois, faire tourner votre machine à laver ou votre lave-vaisselle à vide avec seulement 150grs de bicarbonate. Cela permettra un bon nettoyage et évitera que le tartre ne s'installe...


* Redonner de l'éclat aux meubles de patiolavez-les avec un solution faite de 1/2 tasse de bicarbonate, une cuillerée à table de détergent à vaisselle liquide et un gallon d'eau chaude.


* Faire disparaître une tache d'huile sur du bétonmouiller la tache avec de l'eau, saupoudrer généreusement de bicarbonate et frotter avec une brosse à poils durs. Rincer et recommencer jusqu'à ce que la tache disparaisse complètement.

 

* Dégraisser: les saladiers en plastiques peuvent se révéler très pratiques mais quelle plaie lorsqu'ils sont imbibés d'huile! Pour les nettoyer de manière efficace et sans utiliser de liquide-vaisselle à outrance, les saupoudrer de bicarbonate et attendre quelques minutes avant de les laver. 
 
* Nettoyer les appareils électroménagers: pour un entretien régulier 
de votre cafetière électrique ou de votre bouilloire, faire tourner l'appareil avec un litre d'eau et 1/4 de verre de bicarbonate (possibilité d'ajouter aussi le jus d'un demi-citron). Recommencer plusieurs fois si nécessaire.  

 

* Rénover ses éponges: remplir d'eau tiède le fond de l'évier et y ajouter un petit verre de bicarbonate et un petit verre de vinaigre. Agiter avant d'y plonger les éponges pendant une heure ou deux.

 

* Nettoyer le coin "douche": passer une éponge humide saupoudrée de bicarbonate sur les parois de la cabine de douche, le rideau, le bac et rincer ensuite à l'eau tiède et essuyer pour un résultat impeccable.

 

* Protéger le pare-brise de la voiture: avant ou après un long trajet, voici comment bien nettoyer et préserver des sallisures le pare-brise et les rétroviseurs de sa voiture. Après un nettoyage "classique", effectuer un rinçage des surfaces vitrées avec une eau bicarbonatée.

 

* Nettoyer les brosses à cheveux, peignes, etc: diluer une grosse cuillère à soupe de bicarbonate dans un litre d'eau et laisser tremper pendant une journée. Oter les cheveux restés coincés entre les poils de la brosse puis rincer.

 


Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 22:25

DES ENGRAIS NATURELS QUI VIENNENT DE LA CUISINE

 

Nous avons  récupéré cet article dans un magazine culinaire, et  trouvons que c'est bien plus utile que de remplir la poubelle!!


SACHETS DE THE: Ils enrichissent la terre en potasse ainsi qu'en magnésium si on les place au fond des pots avant le rempotage.


MARC DE CAFE: Il protège les rosiers des nombreuses attaques des pucerons. Il suffit juste de bien le répartir autour des pieds.


PEAUX DE BANANE: Elles aident la terre à retenir l'eau et lui apportent du potassium si on les hache avant de les mélanger avec la terre de rempotage. C'est très efficace avec les rosiers.


CENDRES: Qu'elles viennent du barbecue ou du cendrier, elles attirent les limaces et les escargots, que l'on peut ensuite facilement envoyer voir ailleurs si l'herbe est plus verte! C'est parfait pour protéger les jeunes arbustes

Repost 0
Published by Fanette et Sophie - dans Bio-Consomm'acteur au Quotidien
commenter cet article

Actus de la semaine

Clin d'Oeil

 

     "Qui pêche en juin, pêche fretin" 

  ( Il y a des pêcheurs parmi nos amapiens??!)  

*  *  * 

Lettre d'information du 21 juin 2014                            

Recherche

Archives

On y va...!